© 2019 - 2017 - congrégation Notre-Dame d'espérance - Prieuré Notre-Dame des Champs - ARLES -  webdesign Michel HUGUES  - dernière mise à jour : Samedi 30 Mars 2019 – INFORMATIONS LÉGALES ©

Adresse

Prieuré Notre-Dame des Champs 

Domaine de BOUCHAUD -

 

2098, chemin de Bouchaud

13200 ARLES  - FRANCE

 

Téléphone +33 (0)4 90 47 21 30
par email direct via notre page contact 
Nous Contacter :
Newsletters 
 
abonnez-vous à notre liste de diffusion pour être tenus informés de nos évènements cliquez ici
le Mas de Bouchaud , Prieuré et Chaix, www.prieurebouchaud.com

Sur les pas de Charles de Foucault

Sur les pas de Charles de Foucault - www.prieurebouchaud.com
Charles de Foucauld
 
les moines du prieuré de Bouchaud vivent dans l'exemple de retraite, de silence, de simplicité, de respect, de proximité, d’esprit familial du Bienheureux père Charles de Foucault 

Sur les pas de Charles de Foucault www.prieurebouchaud.com

Le père-fondateur de notre Congrégation, le Père Guilluy, qui fut Maître des novices à lAbbaye bénédictine de Saint Paul de Wisques dans le Pas de Calais, a voulu s’inspirer en plus de la régle de Saint-Benoit, de l’esprit  du Bienheureux père Charles de Foucault qui voulut imiter la vie cachée de Jésus à Nazareth.  

 

La référence  traditionnelle du monachisme était la retraite au désert du Seigneur qui y jeûna 40 jours et 40 nuits. En s’inspirant de la vie de Nazareth, le père Guilluy, à la suite du Père Charles de Foucault, a voulu proposer un exemple de silence, de simplicité, de respect, de proximité, d’esprit familial à la  congrégation. 

Nous retrouvons cette influence de la spiritualité de frère Charles de Foucault concrètement dans tous nos prieurés par : une simplicité de vie, l’accueil "plus large" (la clôture est moins stricte que dans les grandes Abbayes), une place importante donnée à l’adoration du St-Sacrement, (Jésus présent dans l'Hostie, devant qui on reste en présence adorante; le bienheureux Charles de Foucault consacra de longues heures quotidiennes d'adoration), une proximité avec le voisinage.

La vie du père Charles de Foucauld, "chercheur de Dieu"

 

Charles est né en France, à Strasbourg, le 15 septembre 1858 et il a été baptisé deux jours après sa naissance. Mais, maman, papa et grand-maman Foucauld meurent en 1864. Le grand-père prend chez lui les deux enfants : Charles (6 ans) et Marie (3 ans).

 

Le 28 avril 1872, Charles fait sa Première Communion. Il est confirmé le même jour.

 

Charles est intelligent et il étudie facilement. Il aime beaucoup les livres, mais il lit n'importe quoi. Peu à peu, Charles s'éloigne de la foi. Il continue à respecter la religion catholique, mais il ne croit plus en Dieu. Après deux ans d'études à l'École Militaire, Charles est officier. Son grand-père vient de mourir et Charles reçoit tout l'héritage. Il a 20 ans.

 

Pendant plusieurs années, Charles va chercher son plaisir dans la nourriture et dans les fêtes. On l'appelle alors le « Gros Foucauld ». Mais en octobre 1880, Charles est affecté en Algérie. L'Algérie lui plaît et ses habitants l'intéressent. Mais pour une affaire de femme, Charles refuse les conseils de ses Supérieurs. On lui enlève son emploi. A peine arrivé en France, il apprend que son régiment est envoyé en Tunisie.

 

Le 15 janvier 1882, les 'colonnes' sont finies et Charles est de nouveau dans une caserne. Et le 28 janvier 1882, il envoie sa démission de l'armée. Charles décide alors de s'installer à Alger pour préparer ses voyages.

 

Le Maroc est tout proche, mais il est interdit aux Européens. Charles est attiré par ce pays très peu connu. Après une longue préparation de 15 mois, Charles part au Maroc avec le Juif Mardochée qui sera son guide. Pendant 11 mois, Charles a souvent reçu des injures et des cailloux. Plusieurs fois il a même risqué d'être tué.

 

Le 23 mai 1884, un pauvre mendiant arrive au poste frontière de l'Algérie. Il est pieds nus, maigre et couvert de saleté. Ce pauvre Juif s'appelle Charles de Foucauld. Le monde scientifique de l'époque est enthousiasmé par le travail de Charles : une véritable exploration ! Il a parcouru 3000 km dans un pays presque inconnu. C'est la gloire ! Mais Charles ne s'intéresse pas à cette gloire. Il quitte l'Algérie et s'installe près de sa famille à Paris. Il a 28 ans.

 

Charles est très attaché à sa famille et à ses amis, mais il se sent appelé à tout laisser pour suivre Jésus. Et le 15 janvier 1890, il entre à la Trappe. Charles est heureux à la Trappe. Il apprend beaucoup. II reçoit beaucoup. Mais il lui manque encore quelque chose.

 

Le 23 janvier 1897, le Supérieur Général des Trappistes annonce à Charles qu'il peut sortir de la Trappe pour suivre Jésus, le pauvre artisan de Nazareth. Charles part en Israël. Il arrive à Nazareth ou les Sœurs Clarisses le prennent comme domestique. Mais Charles veut partager cette vie de Nazareth avec d'autres frères. C'est pourquoi il écrit la Règle des Petits Frères. En aout 1900, Charles rentre en France. M. l'Abbé Huvelin est bien d'accord pour qu'il reçoive le Sacerdoce.

 

Le 28 octobre 1901, Charles arrive à Béni Abbès. Chaque jour, Charles passe des heures au pied du Tabernacle. Mais, à chaque instant on frappe à la porte. 'Tout ce que vous faites à l'un de ces petits, c'est à moi que vous le faites'. L'Evangile a déjà transformé la vie de Charles qui ouvre aussitôt la porte pour accueillir le Bien Aimé.

 

Dans cette région, Charles découvre l'esclavage. Il est scandalisé. Les murs de la Fraternité sont construits et Charles attend des frères. Mais les Frères ne viennent pas. Le 13 janvier 1904, Charles part chez les Touaregs.

 

En juin 1903, l'évêque du Sahara passe quelques jours à Béni Abbès. Il vient du Sud ou il a visité les Touaregs. Charles se sent attiré par ces gens qui vivent au cœur du désert. Il n'y a pas de prêtres disponibles pour aller là-bas, aussi Charles se propose. Mais Dieu ne l'a pas empêché et Charles est violemment tué le 1er décembre 1916.

 

SOURCE = http://www.charlesdefoucauld.org/

Sur les pas de Charles de Foucault - www.prieurebouchaud.com