avec les frères, de jours en jours

Nos Actualités en 2022

Retrouvez nos actualités de

l'année 2021 en cliquant ici

Retrouvez nos actualités de

l'année 2020 en cliquant ici

Retrouvez nos actualités de

l'année 2019 en cliquant ici

Retrouvez nos actualités de

l'année 2018 en cliquant ici

Retrouvez nos actualités de

l'année 2017 en cliquant ici

bouchaud_assomption_2.jpg

Fêter l'Assomption 2022 à Bouchaud

C’est une joie de fêter l’Assomption de la Vierge Marie.

 

Marie entre au ciel avec son corps et son âme, dans la « splendeur du paradis en fête », après une vie de sainteté, de discrétion de prière et de grand amour.

Cette fête est un sommet et un phare de nos étés. Elle nous indique le chemin. Le but de notre pèlerinage, n’est pas la terre mais le Ciel.

 

La liturgie de la fête nous donne chaque année, la lecture du chapitre 12 de l’Apocalypse :

 

« un grand signe apparût dans le ciel, une femme, enveloppée du soleil, la lune sous les pieds et couronnée de 12 étoiles, elle est enceinte et crie dans les douleurs et le travail d’enfantement. Puis un second signe apparut au ciel : un énorme dragon rouge-feu (…),

sa queue balaie le tiers des étoiles du ciel et les précipite sur la terre ».

Ce texte peut-être comme une actualisation dans le Nouveau Testament, de la parole de Genèse 3,15 : « Dieu dit au serpent : je mettrai l’hostilité entre toi et la femme, entre ta descendance et sa descendance. Elle t’écrasera la tête et toi tu l’atteindras au talon. »

 

La Vierge Marie a la mission d’écraser, de vaincre l’antique serpent comme le fit Saint Michel au ciel que le chapitre 12 évoque également, « Le dragon et ses Anges furent chassés du ciel (…) il fut jeté sur la terre et ses anges avec lui ».

 

Le combat commencé au ciel entre St michel et ses anges et le dragon et ses anges se continue sur terre, entre les hommes, avec à leur tête la Vierge Marie (cfr Ct 6,4), et le diable et ses anges qui ont été rejetés sur la terre, celui-ci qui cherchent à éloigner l’homme de Dieu, de la justice et de la vérité. « Se voyant rejeté sur la terre, le dragon se lança à la poursuite de la Femme, la mère de l’enfant mâle. »

 

Le texte nous montre Marie à la fois comme image de l’Église combattante et comme la tête du combat.

 

« Le serpent vomit alors de sa gueule un fleuve d’eau derrière la femme pour l’entraîner dans ses flots ». Le serpent cherche par cela, à diluer la foi véritable, qui est relation de confiance et connaissance.

 

Cette foi qui est plus précieuse que l’or (1 Pierre 1,7). On a vu dans ce fleuve toutes les hérésies, les grandes théories qui ont attaqué et qui attaquent la foi, amenant celui qui entre dans la tentation à perdre cette simplicité de la foi, ce vis-à-vis avec Dieu dont on se sait aimé.

 

Gardons donc cette foi intègre et vive qui fut celle de la Vierge Marie.

Bonne fête de l’Assomption.

Par le père Serge LOMMEL

pere_serge_lommel.jpg
bouchaud_assomption_1.jpg

 

 

 

Venez nombreux  célébrer l'ASSOMPTION 2022

le lundi 15 aout 2022

Messe à 10H00

Au prieuré Notre-Dame des Champs –

Bouchaud – 13200 Arles

bouchaud_assomption_4.jpg
bouchaud_assomption_3.jpg

Faites un don aux moines de Bouchaud

directement depuis ce site

 

découvrir ?

bouchaud_assomption_5.jpg